Follow

A developer deleted his open source contributions when he learned it was part of a package being sold to ICE, in the US.

vice.com/amp/en_us/article/mbm

@xuv @piks3l

Ben c'est un des principes du libre que ça peut être utilisé par n'importe qui, et dans le n'importe qui il peut y avoir des méchants donc même si dans un sens j'approuve sa détestation des salopards d'ICE sur le fond c'est un peu contradictoire de faire du libre et de ne pas vouloir qu'il soit libre....

@LienRag @piks3l Ce n'est pas dutout contradictoire. Les licenses libres sont basées sur le droit d'auteur. Et c'est donc le droit de l'auteur de retirer sa création de ses serveurs et d'en stopper la distribution.

@xuv @piks3l

Il en a tout à fait le droit en effet, mais c'est épidermique et émotionnel comme réaction.

Vu que c'est du libre ICE ou tout autre méchant peut le forker, et si ce genre de procédés se multiplie au final ce seront plutôt les méchants (puisqu'ils ont plus de moyens) qui pourront se prémunir contres les retraits de code et les petits qui en souffriront.

A moins de faire comme Alexandre Grothendiek et de ne plus rien produire, les licences à réciprocité sont une piste plus intéressante amha (et non-libres selon la définition de la FSF, faut être clair sur ce point) que de faire un caprice.

@LienRag @piks3l Non, mais faut arrêter la déconne. C'est nimporte quoi ce toot.

@LienRag @piks3l Bien sûr qu'ils ont un fork. Bien sûr que ça n'empêche pas sa diffusion. Les principes du libre sont préservés.

Mais ce travail, c'était gratuit et maintenu bénévolement par des gens qui sont aujourd'hui partis. C'est pas bon pour Chef. C'est pas bon pour son image. Est-ce qu'ils vont retrouver un autre dev pour maintenir le fork bénévolement?

@LienRag @xuv @piks3l

Les licences a réciprocité n'obligent pas à avoir une attitude éthique, "seulement" à contribuer au commun qu'est le code.

Dans le cadre de l'affaire présente, j'ai découvert les licences NPL et NCPL qui veulent respectivement imposer d'être non-violent et d'avoir une organisation non-hierarchique pour pouvoir utiliser le logiciel sous licence.

thufie.lain.haus/NPL.html

Je n'en sais pas encore quoi en penser.

@LienRag @xuv @piks3l

J'aime l'idée et trouve qu'un dev doit pouvoir empêcher que son logiciel serve à un comportement oppressif.

Mais d'un point de vue strictement "tactique", je ne sais pas si ce genre de licence, et l'incertitude qui les entourent permettrait d'avoir assez de traction (+ ne pas être GPL compliant, et être limité dans le code qu'on peut soit même reprendre).

@e_jim @xuv @piks3l

C'est bien de ça que je parlais oui, et tes questions sont effectivement les bonnes.

@e_jim @xuv @piks3l

Apparemment il y a un élément de contexte que je n'avais pas vu...
La société qui édite Chef avait un contrat avec ICE, et le retrait des deux modules de cet ex-employé de Chef a créé un ramdam qui a abouti à ce que Chef annonce ne pas renouveler le contrat à son expiration.
Donc plus que des grands principes, il y avait un aspect tactique à cette décision de retrait, qui a donc aboutie au résultat attendu.

Sign in to participate in the conversation
Merveilles

Revel in the marvels of the universe. We are a collective of forward-thinking individuals who strive to better ourselves and our surroundings through constant creation. We express ourselves through music, art, games, and writing. We also put great value in play. A warm welcome to any like-minded people who feel these ideals resonate with them. Check out our Patreon to see our donations.